Le print en communication

Des objets tellement vivants

Dans une communication, le « print » regroupe l’ensemble des supports imprimés, comme les catalogue, flyers, affiches, plaquette commerciale, brochure, dépliants, cartes postales, cartes d’affaire.

Ces déclinaisons ne sont pas obligatoires, mais elles ont parfois d’énormes avantages à utiliser. Au niveau identitaire, comme au niveau papier. Sans devenir un extrême —comme Patrick Bateman dans American Psycho, le papier et son toucher ont une importance capitale : de manière implicite, il permet de faire passer un nouveau message ! Car il n’y a pas que les mots pour faire passer un message, les sensations du papier, les odeurs, viennent s’additionner au textes et aux images.

Un lien fort avec l'humain

La conception de ces supports, c’est tout une histoire, on justifie un format, on choisi les polices de caractères, etc. Le travail de l’identité est là pour nous aider à garder la ligne directrice de l’entreprise et de ce que l’on veut transmettre.

Par exemple pour le choix d’un livre, son format peut être justifier par rapport à son utilisation, mais aussi par tout autre mesure, c’est ce qui a été réalisé pour le Décanté par exemple. Il y a un lien très fort entre toutes les dimensions : autour de la zone de texte, l’espace pour placer ses pouces va déterminer un lien entre l’humain et l’ouvrage. Il y a même la tenu de l’objet lui-même qui dépends du papier, de son poids. Tout ces liens sont à prendre en compte dans la conception.

Toujours en lien avec la nature, les mesures du nombre d’or sont la base de la conception en imprimerie avec les bible de Gutenberg. Ce nombre d’or s’observe et se retrouve dans la nature selon comment elle pousse, parfois, en suivant la suite de Fibonacci (en lien avec le nombre d’or) par exemple. Étude déployée dans la PhyLlotaxie du livre.

Aussi nous donnerons la priorité à utiliser les ressources à bon escient avec des imprimeurs eco-responsables. Un fait tiré d’une étude datant de 2019 : « le bois utilisé pour la production en Europe est renouvelable et provient de forêts gérées de manière responsable ». Alors nous mettrons tout en œuvre pour aller plus loin, dans la gestion des encres et de l’utilisation.